• Fede Montagud, editor

    Comment percevons-nous l’humidité ?

    26 Jan Comment percevons-nous l’humidité ?

     

    Sources:

    Science Daily

    C'est plus compliqué que cela ne semble. Notre peau ne dispose pas de récepteurs pour sentir l’humidité. Alors, comment savons-nous que nous touchons une surface mouillée ? Comment parvenons-nous à sentir que la pluie imbibe nos vêtements ? En réalité, nous ne sentons pas l’humidité, mais nous l’inférons : notre cerveau l’évoque grâce à une combinaison de stimuli enregistrés dans la mémoire.

     

    Le mystère est évident : la peau manque de senseurs spécifiques pour la sensation d’humidité, mais nous sentons tous lorsque nous touchons quelque chose de mouillé… Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Loughborough (Royaume-Uni) révèle que la perception de l’humidité provient de notre capacité à sentir en même temps le froid et diverses sensations tactiles, comme la pression et la texture. C’est en somme la combinaison de ces stimuli qui nous dit que nous touchons quelque chose d’humide. Lire la suite

  • Ailish Maher, science journalist

    Traitements au laser pour peaux vieillies ou abîmées

    21 Jan Traitements au laser pour peaux vieillies ou abîmées

     

    Sources:

    Mayo Clinic

    Mail Online

    Vous avez sûrement entendu chanter les louanges des traitements pour la peau au moyen du laser. Et cela vous fait vous demander si le laser pourrait vous aider à pallier certains effets de l’âge qui commencent à se faire plus évidents à mesure que le temps passe. Allez voir un bon dermatologue : il saura vous conseiller au sujet des traitements les mieux adaptés à votre type de peau et à ses problèmes, ainsi qu’à votre portefeuille…

     

    La technologie laser a fait de grands progrès en ce qui concerne ses applications en cosmétique ; aujourd’hui, ces techniques sont moins invasives que certains traitements traditionnels, comme les peelings chimiques ou la dermabrasion. Cependant, si vous songez à vous soumettre à un traitement laser pour la peau, il est extrêmement important de consulter votre dermatologue ou d’aller dans un centre spécialisé qui possédera toutes les garanties. Pensez à vous informer des effets secondaires, du temps de convalescence, de la fréquence et durée des sessions, ainsi que des soins à apporter à la peau avant et après le traitement. Lire la suite

  • Anna Solana, science journalist

    Micro-needling : des aiguilles qui font rajeunir la peau

    16 Jan Micro-needling : des aiguilles qui font rajeunir la peau

     

    Sources:

    DermNet NZ

    Pouvant être réalisé sur tous les types de peau, il commence à prendre l’avantage sur le laser, car il ne comporte pas de risque de brûlures : le micro-needling, ou thérapie d’induction du collagène, est un traitement non invasif. Il permet d’améliorer l’aspect de la peau et même de traiter des problèmes dermatologiques comme l’acné, la cellulite ou les vergetures. Il consiste à effectuer des milliers de piqûres microscopiques qui stimulent la régénération de la peau. C’est le dernier cri en matière de rajeunissement.

     

    Le micro-needling consiste à passer sur la peau un rouleau équipé d’aiguilles très courtes et très fines. Les petites ponctions ouvrent dans la peau des canaux microscopiques, faisant que le corps accroisse spontanément sa production de collagène et d’élastine afin de les réparer. Le procédé permet d’améliorer la texture et la fermeté de la peau et, par conséquent, d’atténuer les cicatrices, les vergetures ou même la taille des pores. En outre, ces plaies microscopiques favorisent l’absorption de substances ajoutées qui combattent les signes de l’âge, telles que la vitamine C, le rétinol ou l’acide hyaluronique. Lire la suite

  • Violeta Camarasa, science journalist

    La surprenante histoire de l’hygiène personnelle

    10 Jan La surprenante histoire de l’hygiène personnelle

     

    Sources:

    The Economist

    Monografías.com

    Le concept d’hygiène personnelle a toujours été associé à des domaines aussi divers que la santé, le moral ou la beauté. C’est peut-être pour cela que l’histoire de la toilette est pleine de surprenants progrès et retours en arrière. Son évolution peut nous aider à mieux comprendre l’humanité et à faire une réflexion sur les actuelles pratiques de soins personnels.

     

    1. L’hygiène venue des dieux. Les anciens Égyptiens accordaient déjà une grande importance aux bains ainsi qu’aux odeurs naturelles du corps, qu’ils accentuaient à l'aide de parfums spéciaux pour les zones génitales. La première baignoire connue correspond à la Grèce antique et date d’environ 1700 ans avant J.-C., tandis que l’invention du bain de vapeur est attribuée aux sybarites raffinés du viiie siècle avant J.-C. Ce n’est pas pour rien que le mot « hygiène » vient de la déesse grecque Hygie, responsable des guérisons, de la propreté et de la santé, dont la popularité est liée aux épidémies dévastatrices de l’Athènes du ve siècle avant J.-C. et de Rome, au iiie siècle avant J.-C. Lire la suite

Auteurs

+plus
­