• Susana Andújar, chemist

    Les conservateurs en cosmétique : le bon, la brute et le truand ?

    26 Nov Les conservateurs en cosmétique : le bon, la brute et le truand ?

     

    Sources:

    Commission Européenne

    Chaque jour, notre peau entre en contact avec quelque conservateur cosmétique. Savons, gels, crèmes, mousses, lotions, parfums… Pratiquement tous les produits cosmétiques ont besoin d’un ou de plusieurs conservateurs pour arriver entre les mains du consommateur, et se conserver, en parfaite condition. Mais certains conservateurs peuvent s’avérer préjudiciables ; les autorités sanitaires légifèrent continuellement à leur sujet, pour le bien de notre peau et de notre santé en général.

     

    Le conservateur parfait serait celui dont l’action antimicrobienne inhiberait tous les microorganismes responsables de la contamination d’un produit cosmétique (bactéries, moisissures et levures). De plus, il devrait être stable et inerte au contact des autres ingrédients de la formule et, surtout, posséder un profil d’innocuité qui permettrait de l’utiliser en toute sécurité dans un produit donné, et à certaines concentrations. Le plus souvent, il est difficile qu’un unique ingrédient biocide remplisse toutes ces conditions. Les gens croient souvent que les ingrédients naturels sont les moins toxiques. Lire la suite

  • Susana Andújar, chemist

    Les allergènes des produits cosmétiques

    Les réactions allergiques sur la peau liées à l’application de produits cosmétiques sont connues depuis de nombreuses années. Des centaines de recherches sur la sécurité des ingrédients apportent chaque année de nouvelles informations sur leurs effets. En conséquence, de nouvelles réglementations et restrictions d’utilisation font leur apparition. Quels sont les ingrédients les plus allergènes ?

     

    Les autorités sanitaires ont déjà publié de nombreuses listes d’ingrédients au potentiel allergénique connu. Mais cette facilité intrinsèque à provoquer une réaction immune n’est pas le seul facteur important, car la fréquence à laquelle ces substances entrent en contact avec notre peau et nos muqueuses l’est aussi. Le potentiel allergénique et la fréquence d’application sont les facteurs qui déclenchent la plupart des réactions indésirables produites par l’utilisation de produits cosmétiques. Lire la suite

  • Susana Andújar, chemist

    Comprendre les étiquettes : que contiennent les crèmes?

    Chaque jour, nous nous appliquons sur le visage et le corps des crèmes diverses, hydratantes, anti-âge, anti cellulitiques... Même si leur composition diffère, elles ont toutes comme base une émulsion stable qui sert de support à toute une variété de principes actifs. Nous allons apprendre à les retrouver sur l’étiquette de notre crème.

     

    L’action d’une crème est définie par ses principes actifs : c’est ce qui permet de l’étiqueter et d’en faire la réclame. Néanmoins, la part la plus importante de toute crème est l’émulsion de base qui sert de support à ces ingrédients. Il s’agit d’une composition à base de deux liquides immiscibles (eau et huile ou silicones) dont l’un est dispersé dans l’autre sous forme de petites gouttelettes stabilisées par un troisième composant, l’agent émulsifiant. Lire la suite

  • Andrés Martínez, science journalist

    Chimiophobie et naturophilie

    30 Jun

    Nous vivons aujourd’hui une véritable fièvre pour les produits et traitements pour la peau dits naturels. C’est une réaction logique après plusieurs décennies de boum des synthétiques. Mais naturel n’est pas toujours synonyme de sain. Les produits « artificiels » sont souvent irremplaçables : ils ont des effets positifs qui étaient inconnus avant leur découverte.

     

    Le mot « chimie » suscite la méfiance chez beaucoup de gens, voire un refus total chez certains.  En revanche, l’adjectif « naturel » incarne la notion d’innocuité, de sain, et génère une confiance et un crédit inconditionnels. Ils oublient que nous-mêmes, et tout ce qui nous entoure, sommes les fruits de la chimie. La grande fabrique de la nature est la matière première et la source d’inspiration de la chimie synthétique, œuvre de la main de l’homme. Notre peau naturelle est pure chimie. Lire la suite

Auteurs

+plus
­