• Fede Montagud, editor

    Comment choisir une crème solaire?

    28 Jun

    Les rayons ultraviolets du soleil peuvent causer des brûlures et le cancer de la peau. Les protections solaires sont indispensables lors du bronzage. Mais pourquoi un IP de 60 ne protège-t-il pas deus fois plus qu'un IP de 30?

     

    L'été est arrivé et les magasins et les pharmacies affichent à nouveau des centaines de produits de protection solaire. Il s'agit d'un grand marché dans le monde entier qui suscite controverses et débats sur leur utilité, sur les différentes législations et sur leur bonne utilisation faite par les consommatteurs. Tout le monde veut être bronzé: on obéit aux règles de la mode. Outre les questions esthétiques, le soleil à faibles doses sert à stimuler la synthèse de la vitamine D, à réduire la pression sanguine et à améliorer la circulation sanguine périphérique. Il est également bon pour le traitement des affections de la peau comme le psoriasis. Mais aujourd'hui, nul ne doute que les rayons qui nous donnent une bonne couleur de peau peuvent également causer des problèmes de santé. Une surexposition peut provoquer des brûlures, le vieillissement de la peau et même le cancer. Les produits de protection solaire font sûrement déjà partie de nos affaires de plage. Mais savons-nous vraiment comment ils nous protègent et dans quelle mesure?
    Il est vrai que l'incidence des cancers cutanés continue d'augmenter à un rythme alarmant dans le monde et les dermatologues remarquent que la protection contre le soleil, surtout à un âge précoce, est essentielle pour l'éviter.

     

    Invisibles mais dangereux
    Que se passe-t-il exactement quand on se fait bronzer? La lumière naturelle du soleil contient, entre autres éléments, des photons de rayons ultraviolets (UV), invisibles à l'œil humain. Les rayons ultraviolets à ondes longues sont appelés UVA et ceux à ondes moyennes sont connus comme les UVB. Les rayons UVB atteignent seulement la peau extérieure, mais ils endommagent l'ADN et sont la principale cause des brûlures. D'autre part, les rayons UVA pénètrent les couches plus profondes et produisent des radicaux libres, raison pour laquelle ils seraient à l'origine du vieillissement prématuré de la peau et de certains problèmes immunologiques. Une surexposition aussi bien d'UVB que d'UVA provoque le cancer de la peau.

     

    Que contiennent les produits de protection solaire?
    Les écrans solaires agissent en créant une fine couche qui empêche les rayons UV d'atteindre la peau et de l'endommager. Ils contiennent généralement des ingrédients organiques et inorganiques. Les éléments organiques absorbent et neutralisent les UV. Il en existe des dizaines et chaque marque a sa formulation (et même ses propres molécules brevetées). Les composants minéraux ou inorganiques, également appelés écrans, sont généralement des pigments blancs qui reflètent les rayons UV. Les plus communs sont le dioxyde de titane et l'oxyde de zinc. Une bonne crème solaire doit contenir une combinaison appropriée des deux pour être vraiment efficace.
    Certains de ces ingrédients ne sont pas spécifiques des protecteurs solaires et sont plutôt destinés à fournir au produit ses caractéristiques esthétiques, visuelles et aromatiques. Les différentes entreprises commerciales offrent plusieurs textures et formes: crème, mousse, gel, spray, stick, lotion ou des combinaisons des derniers. Même si le plus important sont les formules, les textures servent à adapter le produit à l'utilisation souhaitée (pédiatrie, écran total, haute montagne, plage, bateau, etc.).
    Les étiquettes et les emballages contiennent aussi d'autres informations:

     

    - Hypoallergénique (fait de produits qui tentent d'éviter les réactions allergiques).
    - Non comédogène ou sans huile (destiné à éviter l'acné).
    - Résistant à l'eau ou imperméable (water-resistant ou waterproof).
    - Anti-méduses (avec des composants qui neutralisent les venins urticants de certaines espèces communes de méduses).

    - Peaux sensibles (particulièrement adapté pour les bébés).
    - Résistant aux frottements et à la friction (pour les randonneurs).
    - Biodégradable (respectueux de la nature).
    - Antirides (comprend des agents hydratants).

     

    Quel filtre choisir? 15, 30 ou 50?
    L'indice de protection (IP), aussi noté facteur de protection solaire (FPS, ou SPF en anglais), est le chiffre qui indique combien de temps nous protège un filtre determiné lorsqu'il est appliqué sur la peau. Pour comprendre comment fonctionne cette échelle on peut imaginer qu'un filtre protecteur 10 laisse seulement passer 10 photons sur 100 qui attaquent notre peau, un facteur 20 en laisse passer seulement 5 et un facteur 50 n'en laisse passer que deux. D'un point de vue pratique, cela signifie qu'avec une couche épaisse de facteur 10, 20 ou 50 on pourrait s'exposer au soleil 10, 20 ou 50 fois plus que sans eux.
    Toutefois, l'effet de frottement et d'autres facteurs externes -tels que l'eau, si l'on prend un bain- font perdre force à ce «bouclier», ce qui signifie que le temps de sécurité est généralement beaucoup plus réduit. Par conséquent, les experts recommandent l'utilisation d'un IP allant de 15 à 50; moins de 15 suppose peu de protection, tandis qu'un indice de plus de 50 peut tromper le consommateur car il ne garantit pas une protection beaucoup plus élevée.   
    La réalité est que de nombreuses études publiées ces dernières années (voir par exemple cet article dans le New Scientist) soulignent qu'il n'y a pas de produit 100% sûr, qui nous protège complètement contre les effets cancérigènes des rayons solaires. Une curiosité, bien qu'elle ne soit pas encore sur le marché: des chercheurs espagnols ont développé une crème solaire avec des perles de silicium qui offre une protection contre le rayonnement infrarouge, qui a également été prouvé nocif.

     

    Comment s'exposer au soleil?
    Outre la prudence recommandée au moment d'appliquer le temps d'exposition indiqué sur les filtres et le fait d’enfiler par moments des vêtements légers, il n’y a rien de mieux que de se mettre à l’ombre de temps en temps et d’éviter de faire le lézard au soleil trop longtemps. Suivons donc ces conseils pratiques:
    • Évitez le bronzage aux heures de la journée où le rayonnement est le plus intense.
    • Appliquez votre filtre solaire 30 minutes avant l'exposition au soleil.
    • Appliquer une couche généreuse sur toutes les zones exposées, sans oublier les oreilles, le cou et les pieds. Il faut calculer en moyenne 30 ml de produit pour couvrir l'ensemble du corps.
    • Renouveler les applications toutes les heures et après chaque baignade.
    • Ne pas pulvériser les aérosols directement sur le corps pour éviter d'inhaler le produit: le faire d'abord sur la main puis l'étaler ensuite.

    Conseils pour bronzer prudemment

     

    Sources:

    Skin Cancer Foundation

    Medscape

    Environmental Working Group

Auteurs

+plus
­